Duo Show ; Mouhcine Rahaoui & Sebastiao Catelo Lopes

 L’intérêt de ce parallèle est d’apprehender la valeur symbolique d’un objet tant par son contenu émotionnel, que philosophique, ou formel. En 1994, déjà, Bart de Baere montait l’exposition “This is the show and the Show is many things” au Musée d’art contemporain de Ghent en Belgique. Treize artistes, dont Jason Rhoades and Anne Decock proposaient par le biais de leurs installations des “mises en situation”, variables selon l’interaction, ou non interaction, du visiteur avec les pieces. La proposition de de Baere s’articulait autour de la notion d’esthétique relationnelle ; la participation du public (et ici, même des artistes) dans l’élaboration et la vie des pièces dans l’enceinte du musée. 

 Sebastiao Castelo Lopes est un artiste plasticien né à Lisbon, en 1994. Diplômé des beaux arts de Lisbon et du Wimbeldon College of Art où il obtient un master en dessin.   La série The Tools présentée à Dasthe est accompagnée d’un extrait de la lettre à un jeune poète de Rilke. S’il est d’abord question pour l’artiste d’adapter la matière à l’espace, il développe le processus inverse pour cette série. 

Sebastiao Castelo Lopes est un artiste plasticien né à Lisbon, en 1994. Diplômé des beaux arts de Lisbon et du Wimbeldon College of Art où il obtient un master en dessin. 
 La série The Tools présentée à Dasthe est accompagnée d’un extrait de la lettre à un jeune poète de Rilke. S’il est d’abord question pour l’artiste d’adapter la matière à l’espace, il développe le processus inverse pour cette série. 

 
 Dans le double solo show de ce soir, Sebastiao Castelo Lopes et Mouhcine Rahaoui proposent deux simulations distinctes. Une, celle de Mouhcine, à caractère autobiographique et dont l’objet et les objets transposent une lourde charge émotionnelle et socio-culturelle. L’installation de Sebastiao Castelo Lopes en revanche, transcende le signifié et propose de faire de l’objet un artifact mystifié.

 Mouhcine Rahaoui est un artiste plasticien né en 1990 à Jerrada. Mouhcine est titulaire d’une licence en biologie et d’un diplôme des beaux arts de Tetouan obtenu en 2017. Par le biais de constats métaphoriques et autobiographiques, l’artiste nous dépeint les souffrances psychologiques liées au travail dans les mines de charbon.  Plus généralement, l’artiste questionne les conditions indignes et peu sures dans lesquelles sont forcées de travailler une large partie de la classe ouvrière marocaine.   

Mouhcine Rahaoui est un artiste plasticien né en 1990 à Jerrada. Mouhcine est titulaire d’une licence en biologie et d’un diplôme des beaux arts de Tetouan obtenu en 2017. Par le biais de constats métaphoriques et autobiographiques, l’artiste nous dépeint les souffrances psychologiques liées au travail dans les mines de charbon.
 Plus généralement, l’artiste questionne les conditions indignes et peu sures dans lesquelles sont forcées de travailler une large partie de la classe ouvrière marocaine. 
 

yas laraqui