Les conteurs et Les montreurs

Exposition collective avec (par ordre alphabétique); Salim Bayri, Ramia Beladel, Nafie Benkrich, Ihsane Chetuane, Said Mohamed Echair, Abdelaziz Harraki, Laila Hida, Talal Ibn Khatib, Lina Laraki et Hicham Matini.

curatrice ; Yasmine Laraqui

Les conteurs et les montreurs regroupe 10 artistes emergents marocains. La génération Y, le cul entre le post-modernisme et le trans-humanisme , qui nous raconte avec la simplicité nonchalante dont nos prédécesseurs nous ont taxé - tagué, la réalité qui est la leur.

Les conteurs ont des reminiscences Afro-futuristes qui se superposent à une narration décousue ou atonale, qui n’est pas sans rappeler celles des halqates ou d’une tenue en haleine mille et une nuits-esque. 

S’il faut se positionner dans une histoire de l’art que nous n’avons pas créée, c’est au moyen de souvenirs qui ont été déposés dans l’inconscient collectif par d’autres. Les montreurs font l’économie des mots, par post-modernisme - d’abord, puis par dépit - enfin.